Devenir français

Une immigration due à la guerre ou à la crise survint en Europe depuis 2015. Ici vous ne trouverez aucun parti en faveur ou contre mais une liste d’étape que doivent remplir ceux qui ne sont pas français de naissance pour le devenir. Nous sommes dans un pays libre et chacun à le droit de vouloir faire parti d’une communauté quelle qu’elle soit.Il s’agit d’un processus de plusieurs étapes assez longues et parfois sujettes à contradiction lorsque la nationalité est refusée. Nous allons vous éclairer sur cette fameuse procédure.

Pour ceux qui veulent être français par naturalisation ou mariage dépendent d’une décision du ministre de l’intérieur. Deux façon sont alors possible selon votre situation : par déclaration (95% des cas) où le déclarant à un lien direct avec la nationalité française ou par décret où le déclarant à un titre de séjour sans lien de parenté.

Pour la déclaration il y a la possibilité d’être né en France de parents étrangers, d’avoir au moins un parent français ou d’avoir un conjoint français. Pour les jeunes il est possible de faire une déclaration dès l’âge de 13 ans sur demande des responsables légaux et sinon le jeune lui-même dès 16 ans. Il faut cependant justifier d’une présence en France depuis 5 ans et ce depuis l’âge de 8 ans. Pour les conjoints de français, la déclaration est possible 4 ans après le mariage.

Pour les décrets, il concerne toutes les personnes étrangères possédant un titre de séjour. Le demandeur doit justifier de 5 ans de vie en France de façon habituelle et continue, de n’avoir eu aucune condamnation. De plus le ministre de l’intérieur va juger la stabilité du demandeur en France ainsi que le degré d’autonomie et le comportement.

Par décret ou par déclaration le déclarant doit justifier, un niveau minimum de la langue française (B1), une connaissance suffisante de l’histoire, de la culture et de la société françaises et adhérer aux principes et valeurs essentiels de la République.

Si donc vous vous sentez l’âme d’un français et souhaitez rejoindre notre nation, vous savez ce qu’il vous reste à faire. Si vous souhaitez avoir plus d’information, n’hésitez pas à aller sur le site du ministre de l’intérieur tourner vers l’accueil des immigrés.